Dopage - Groupe de travail ministère des Sports

Depuis 2014, le ministère chargé des Sports et l’Ordre des pharmaciens – par l’intermédiaire du Cespharm - se mobilisent pour impliquer les pharmaciens dans la prévention du dopage chez les sportifs.

Ce partenariat s’est concrétisé par la signature de deux conventions portant sur la prévention du dopage lié à la consommation de compléments alimentaires (2015) et à la prise de médicaments (2016). Ces conventions ont ensuite donné lieu à deux campagnes de communication respectivement en 2016 et 2018 : « Les compléments alimentaires ne sont pas des produits comme les autres » et « Sports et médicaments, pas n’importe comment ! ».

« Les compléments alimentaires ne sont pas des produits comme les autres »

 En 2016, un groupe de travail rassemblant des représentants de l’ONP, du ministère chargé des Sports, de la MILDECA* et de l’Antenne médicale de prévention du dopage (AMPD) de Languedoc Roussillon a été constitué.

Ces travaux ont abouti à la conception, l’élaboration et la diffusion de 3 outils :

- Un document d’information professionnelle faisant le point notamment sur la problématique des compléments alimentaires et du dopage, la liste des substances interdites, les recommandations nutritionnelles chez le sportif et la norme AFNOR NF V 94-001,
- Une affiche pour interpeller les sportifs et les inciter à demander conseil au pharmacien,
- Une brochure à remettre aux sportifsafin de les sensibiliser et de les informer sur cette problématique.

Sur la base de ces outils, une campagne de sensibilisation a été lancée auprès des pharmaciens en février 2016 avec notamment une campagne d’affichage mise en place dans le cadre du programme « Vitrines » du Cespharm. 

« Sports et médicaments, pas n’importe comment »

Dans la continuité de la campagne précédente, le Cespharm et le ministère des Sports ont poursuivi leur engagement afin d’aider les pharmaciens à s’impliquer dans la prévention du dopage.

Un groupe de travail a été constitué afin de concevoir des outils visant à impliquer les pharmaciens dans la prévention du dopage lié à la prise de médicament. Ce groupe de travail était composé de représentants de l’ONP, du ministère chargé des Sports, de la MILDECA*, de l’Antenne médicale de prévention du dopage de la région Hauts-de-France et d’experts du sujet.

 Ces travaux se sont concrétisés par :

  • La conception et l’élaboration de cinq outils pratiques :

-  Une fiche d’information professionnelle faisant le point sur la règlementation antidopage, la liste des substances interdites, et proposant aux pharmaciens une conduite à tenir afin de prévenir le risque de dopage accidentel lié à la prise de médicaments par les sportifs,
- Une affiche visant à interpeller les sportifs et incitant au dialogue avec le pharmacien,
- Une brochure à remettre aux sportifs afin de les informer et de les sensibiliser sur cette problématique,
- Une affichette destinée à l’équipe officinale recensant les médicaments de prescription médicale facultative contenant une substance interdite en compétition,
- Une « signalétique repère » pouvant être apposée dans les rayons, au sein de l’officine, afin d’identifier plus facilement les médicaments à risque.

  • Une conférence de presse dans les locaux de l’ONP, en présence de Laura FLESSEL, Ministre des sports et Carine WOLF-THAL, Présidente du CNOP le 28 juin 2018
  • Une campagne de sensibilisation des pharmaciens intégrant notamment deux campagnes d’affichage par les pharmaciens mises en place dans le cadre du programme « Vitrines » du Cespharm : en septembre 2018 et en septembre 2019 à l’occasion de la semaine européenne du sport.

Signature d’une troisième convention de partenariat en octobre 2019

Dans la continuité de ces actions, le ministère des Sports et le CNOP ont signé, en octobre 2019, une troisième convention de partenariat visant à renforcer la sensibilisation des pharmaciens aux risques liés aux conduites dopantes et à leur rôle en matière de prévention du dopage.

Cette initiative s’intègre dans le Plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes dans les activités physiques et sportives 2019-2024 lancé par Roxana MARACINEANU en mars 2019 et dont l’action 6 prévoit de « renforcer les campagnes de prévention du dopage lié aux médicaments et aux compléments alimentaires » issues de la collaboration entre le ministère des Sports et le CNOP.

Cette nouvelle convention prévoit :

  • l’élaboration de deux supports vidéos et/ou numériques sur la prévention du dopage et leur mise à disposition auprès des pharmaciens pour une diffusion notamment au sein des officines ;
  • l’actualisation des supports (dépliants destinés aux sportifs, fiches d'information professionnelle...) déjà élaborés dans le cadre des campagnes précédentes et destinés à aider les pharmaciens et leurs équipes à jouer pleinement leur rôle de prévention dans ce domaine. 

 

 * Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives