Campagne "Compléments alimentaires & dopage"

La lutte contre le dopage constitue l'une des missions du pharmacien (Art R. 4235-2 du CSP), acteur clé de la prévention grâce à sa proximité avec le public et son expertise des médicaments et compléments alimentaires.

 

En février 2015, la signature d'une convention avec le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, acte l'engagement de l’Ordre des pharmaciens à participer à la prévention du dopage lié à l’usage de compléments alimentaires chez les sportifs amateurs et professionnels.

 

Un an plus tard, pour concrétiser cet engagement, l'Ordre, par l'intermédiaire du Cespharm, lance une campagne d'information et de sensibilisation sur ce thème au sein du réseau officinal français.

 

Le Cespharm s'est impliqué, aux côtés du ministère chargé des Sports et de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), dans la conception, la préparation et la mise en place de cette campagne :

 

  • en participant au comité de pilotage* chargé de :

- définir l'orientation de la campagne et les outils à élaborer ;
- identifier des experts comme soutiens des travaux du groupe et valideurs des messages diffusés ;

  • en contribuant à la conception, sur le fond et la forme, des outils de la campagne :

- une affiche,
- une brochure destinée aux sportifs,
- un document d'information professionnelle ;

  • en diffusant et en faisant connaître les outils de la campagne aux pharmaciens ;
  • en organisant une campagne d'affichage nationale auprès des adhérents du programme "Vitrines" en février 2016.

 

 

* Outre le Cespharm, ce comité de pilotage a réuni l’Ordre, le ministère chargé des Sports, la MILDECA, le Comité national olympique et sportif français, l'Antenne médicale de prévention du dopage de Languedoc-Roussillon et l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP)