Chikungunya, dengue et Zika : rappelez les mesures de prévention

27/06/2017

A l’approche des vacances d’été, le Cespharm vous propose une sélection d’outils rappelant les moyens à mettre en œuvre pour se protéger des infections à virus Zika, du chikungunya et de la dengue et prévenir leur implantation en métropole.

Visuel de la brochure mise à disposition

Le moustique Aedes albopictus, vecteur de ces infections, pousuit son extension dans l’hexagone : il est présent durablement et actif dans 33 départements. Il expose au risque de transmission autochtone de ces maladies suite au retour en métropole de personnes infectées lors d’un séjour en zone tropicale.

Pour vous aider à sensibiliser le public à leur prévention, le Cespharm met à votre disposition :

– deux affiches destinées respectivement aux voyageurs se rendant ou revenant d’une zone à risque ;

– la brochure "Chikungunya, dengue, Zika : voyagez en adoptant les bons gestes", à remettre aux personnes envisageant un séjour en zone tropicale : elle présente les principales mesures de protection contre les piqûres de moustique à adopter pendant le séjour et à poursuivre, au retour en métropole, en cas de survenue de signes cliniques évocateurs de ces maladies. Elle met également l’accent sur l’importance, pour les femmes enceintes désirant se rendre dans une zone de circulation du virus Zika, d’éviter tout rapport sexuel non protégé si le report du voyage n’est pas possible ;

– un document d’information professionnelle faisant le point sur la prévention de la dengue et du chikungunya en métropole.