Anaphylaxie : vos patients sont-ils suffisamment avertis ?

03/06/2014

 

"Les plus beaux instants de sa vie peuvent cacher un danger imminent". Tel est le slogan choisi par l'EAACI pour informer le public sur les allergies alimentaires et l'anaphylaxie. Pour vous aider à communiquer, le Cespharm distribue les outils de la campagne. Prêts à passer commande ?

 

 

 

La France arrive dans le trio de tête des pays européens ayant la plus forte prévalence d'allergies alimentaires ! A l'image des Italiens et des Allemands, les Français sont en effet 3.5 %, soit plus de 2 millions, à en souffrir.

Pour faire connaître le risque potentiellement mortel de choc anaphylactique et inciter les personnes à risque à consulter un médecin, l'European academy of allergy and clinical immunology (EAACI) lance, à l'échelle de l'Europe, une vaste campagne d'information sur cette problématique. Dans ce cadre, cet organisme de référence édite une affiche et un dépliant. Ces outils proposent un test en quatre questions permettant à chacun de déterminer s'il est à risque de choc anaphylactique. Un "oui" à l'une des quatre questions doit faire orienter le patient vers un médecin. Pour permettre aux pharmaciens de diffuser l'information, ces documents destinés au grand public sont disponibles à la commande auprès du Cespharm.