Patients greffés : une enquête nationale sur la qualité de vie

16/04/2021

"Vivre avec des médicaments anti-rejet" : jusqu’au 31 mai 2021, les pharmaciens peuvent inviter leurs patients à participer à cette étude et ainsi faire vivre la parole des personnes greffées.

Le fait

En France, plus de 60 000 personnes vivent avec un organe greffé : rein (62 %), foie (23 %), cœur et cœur/poumons (7 %), poumons (7 %), intestin, pancréas (< 1 %)*. Après la greffe, est instauré un traitement par médicaments anti-rejets, le plus souvent en association, qui, en 30 ans, a fait chuter le taux d’épisodes de rejet à moins de 15 %.

Du fait de leurs effets indésirables et de leurs interactions potentielles, ces médicaments ont un impact non négligeable sur la qualité de vie. A l’initiative de l’association Renaloo, en partenariat avec trois autres associations de malades directement concernés par la problématique (Transhépate, Fédération France Greffe Cœur-Poumons, Vaincre la Mucoviscidose), une étude d’envergure a été lancée pour recueillir l’expérience des patients transplantés vivant avec des médicaments immunosuppresseurs.

 

Ce qu’il faut retenir

Cette initiative interassociative et participative a pu voir le jour grâce au soutien de la fondation Open Search (OSF) (mécénat George Soros) de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (CNAM),

Depuis le 2 mars et jusqu’au 31 mai, les patients peuvent y participer en s’inscrivant et en répondant au questionnaire de l’étude sur la plateforme sécurisée MoiPatient.fr.

En pratique pour le pharmacien

Lors de la dispensation d’un traitement anti-rejet, vous êtes l’interlocuteur privilégié du patient pour l’informer de l’étude en cours et lui remettre un document que vous pouvez télécharger et commander sur le site Internet du Cespharm. Un proche peut remplir le questionnaire, s’il ne peut le faire lui-même.

Pour aller plus loin

  • Participez à l’enquête sur la plateforme sécurisée MoiPatient.fr.

     

Pour plus d’information : contacter Magali Léo, responsable du plaidoyer de Renaloo (magali.leo@renaloo.com) ou Manon Molins, responsable de MoiPatient (manon.molins@moipatient.fr

 

*https://rams.agence-biomedecine.fr/greffe-dorganes-donnees-generales-et-methodes-0