Enfants en danger ? Parents en difficulté ? Le réflexe « Allo 119 »

12/10/2020

L’Ordre et le Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (SNATED) – Allo 119  – ont récemment évoqué les collaborations possibles entre les pharmaciens et les services de protection de l’enfance. 
Pascal Vigneron, directeur du SNATED, revient sur le rôle que pourraient jouer les pharmaciens.

Allo 119

Pouvez-vous nous rappeler le fonctionnement et les objectifs de « 119 Allo enfance en danger » ?

Pascal Vigneron – « Nos actions s’articulent autour de ce numéro d’appel gratuit, non repérable sur les factures de téléphone, destiné à tout enfant ou adolescent en danger ou en risque de l’être et à toute personne préoccupée par une situation, témoin direct ou indirect de maltraitance. Les appels sont traités par une équipe de professionnels de l’écoute, spécialisés dans la protection de l’enfance et maîtrisant les fonctionnements institutionnels, administratifs et judiciaires. La finalité principale est soit une aide immédiate par une écoute ponctuelle, une orientation vers des structures locales, une réponse à une demande d'information précise, soit la transmission des informations préoccupantes aux services départementaux. »

Quelle peut être la contribution des pharmaciens à vos actions ?

Pascal Vigneron - « La plus grande partie des appels de professionnels (40 %) que nous recevons émane de professionnels (santé, médico-social, éducation…). Je pense que les pharmaciens sont porteurs d’un potentiel particulier du fait de la densité de leur maillage territorial, mais aussi du professionnalisme de l’équipe officinale et des liens de confiance, voire d’intimité, qu’elle a souvent tissés avec les patients. Cette proximité est un vrai levier pour identifier les difficultés psychologiques, déceler les situations à risque, recueillir des demandes de soutien et orienter. »

Quelle aide peut apporter votre service aux pharmaciens ?

Pascal Vigneron – « Grâce au Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm), nous mettons à leur disposition des documents d’information. Mais je leur recommande surtout de ne pas hésiter à appeler le 119 au moindre doute. Cet appel ne constituera pas un signalement, tel que cela peut être le cas pour des violences conjugales, car il est strictement confidentiel et couvert par le secret professionnel.
Il s’agit avant tout d’un acte citoyen. Il ne faut jamais trop attendre pour partager ses questionnements avec nos chargés d’écoute. »

 

En pratique pour le pharmacien

Sont notamment disponibles sur le site du Cespharm et à la commande :

Enfants en danger ? Parents en difficulté ? - affiche - SNATED
Enfants en danger ? Parents en d...
Enfants en danger ? Parents en difficulté ? - brochure - SNATED
Enfants en danger ? Parents en d...
Enfants en danger - flyer - SNATED
Enfants en danger - flyer
Violences familiales - fiche réf...
Violences intrafamiliales - fiche contacts utiles
Violences intrafamiliales - cont...
Violences familiales - affiche 1 - Gouvernement
Violences familiales - affiche 1
Violences familiales - affiche 2 - Gouvernement
Violences familiales - affiche 2