Sport et médicaments, pas n’importe comment

28/06/2018

Sensibiliser les sportifs et les pharmaciens aux risques de dopage accidentel lié à la prise de médicaments, qu’ils soient ou non dispensés sur prescription médicale. Tel est l’objectif de la seconde « campagne dopage », lancée ce 28 juin par l’Ordre national des pharmaciens et le ministère des Sports. Dans ce cadre, cinq outils de communication sont diffusés par l’intermédiaire du Cespharm.

Sports et médicaments pas n'importe comment - dopage - Cespharm

La lutte contre le dopage fait partie des obligations déontologiques du pharmacien, ce dernier constituant le dernier rempart entre les médicaments et les sportifs. A ce titre, l’Ordre national des pharmacien est mobilisé depuis plusieurs années, aux côtés du ministère chargé des Sports pour participer activement à la prévention du dopage chez les sportifs.

Après la campagne menée en 2016 sur les risques de dopage accidentel en lien avec la prise de compléments alimentaires, les deux entités lancent, par l’intermédiaire du Cespharm une seconde opération de communication au slogan évocateur : « Sport et médicaments, pas n’importe comment ».

Dans ce cadre, cinq outils pédagogiques ont été élaborés conjointement par : le Cespharm, le ministère des Sports et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) et l’Antenne médicale de prévention du dopage des Hauts de France.

En vue de sensibiliser les sportifs et les inciter à demander conseil à leur pharmacien :

En vue d’informer les pharmaciens de façon détaillée et de les accompagner dans leur pratique :

  • Un document d’information professionnelle : au fil de ses 18 pages, ce document détaille notamment les principales notions réglementaires en lien avec le dopage ainsi que les risques de telles pratiques, les listes des substances considérées comme dopantes et une conduite à tenir en 6 points pour le pharmacien face à une prescription ou demande spontanée de médicaments de la part d’un sportif.
  • Une affichette destinée à l’équipe officinale listant les spécialités dont la prescription médicale est facultative et contenant une substance interdite en compétition.
  • Une « signalétique repère » destinée à être apposée dans le rayon à proximité des médicaments contenant une substance interdite dans le sport

 
Tous ces outils sont librement disponibles au téléchargement et à l’impression. La commande d’exemplaires papier est également possible pour les pharmaciens pour tous les documents à l’exception de l’affichette professionnelle.
 

En complément pratique, pour une vérification rapide lors de la délivrance d’un médicament à un sportif, l'Agence française de lutte contre le dopage propose un moteur de recherche qui recense, par nom de spécialité, les médicaments commercialisés en France contenant une substance dopante. Cet outil peut être utilisé par les professionnels de santé ou les patients. Il ne recense que les médicaments humains.

Sport et médicaments pas n'impor...
Sport et médicaments pas n'impor...
Médicaments et dopage - Fiche d'...
Liste des médicaments PMF conten...
Médicaments contenant une substa...
Kit «clé en main» d'une sélection de documents