Substances dopantes : liste 2020 et outils pratiques

08/01/2020

Comme chaque année, la liste des interdictions dans le cadre de pratiques ou de compétitions sportives a été actualisée par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Retour sur les nouveautés de cette version 2020 et sur les outils pratiques, mis à disposition par le Cespharm, pour vous accompagner dans la prévention du dopage.

Logo-liste des substances dopantes 2020 - AMA

Actée par la récente publication d’un décret*, la nouvelle version de la liste des interdictions de l’AMA est en vigueur depuis le 1er janvier 2020. Disponible dans son intégralité sur leur site, elle comporte des nouveautés parmi lesquelles :
 
- Le retrait de l’argon,
- La révision de la partie « dopage génétique et cellulaire » afin d’englober un éventail plus large de mécanismes de modifications de l’expression génétique,
- L’ajout d’exemples additionnels de molécules interdites notamment parmi les stéroïdes anabolisants androgènes, les modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes et les stimulants,
- La reformulation de la partie « cannabinoïdes » pour plus de clarté, rappelant que tous les cannabinoïdes naturels et synthétiques sont interdits, y compris les préparations.
Par ailleurs, la liste précise que l’administration de dérivés imidazolés n’est pas interdite lorsqu’ils sont utilisés par voie dermatologique, nasale et ophtalmologique.

En pratique, pour une vérification lors de la dispensation d’un médicament à un sportif, vous pouvez consulter le moteur de recherche de l’Agence française de lutte contre le dopage, qui recense, par nom de spécialité, les médicaments contenant une substance dopante. Cet outil, qui peut être utilisé par les professionnels de santé et les patients, ne recense que les médicaments à usage humain.

La prudence doit être également de mise lors de la délivrance de compléments alimentaires. A cet effet, il convient de rappeler l’existence de la norme AFNOR NF V 94-001 qui garantit l’absence de substances dopantes dans la composition des compléments alimentaires.

Pour vous informer et vous aider à sensibiliser les sportifs, le Cespharm vous propose une sélection d’outils élaborés conjointement avec le ministère chargé des Sports :
- Des affiches et des brochures pour vos patients,
- Des documents d’information professionnelle,
- Une affichette à usage professionnel recensant les médicaments de prescription médicale facultative contenant une substance interdite en compétition,
- Une « signalétique repère », destinée à être apposée dans les rayons de l’officine afin d’identifier plus facilement les médicaments à risque.

 

 *Décret n°2019-1367 du 16 décembre 2019 portant publication de l’amendement à l’annexe I de la convention internationale contre le dopage dans le sport.

Sport et médicaments pas n'impor...
Compléments alimentaires - Evitez le risque de dopage accidentel - affiche
Compléments alimentaires - Evite...
Sport et médicaments pas n'impor...
Compléments alimentaires - Evitez le risque de dopage accidentel - brochure
Compléments alimentaires - Evite...
Médicaments et dopage - Fiche d'...
Dopage et Compléments alimentair...
Médicaments contenant une substa...
Liste des médicaments PMF conten...