Cespharm

 

Commander en ligne

   
       

Activation / Mot de passe oublié

 
 
 
 

Actualités 2016

19/02/2016 Un dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives

Médicosport-santé. Tel est le nom du premier dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives. Elaborée par le Comité national olympique et sportif français et bientôt enrichie, sa "première ébauche" mise en ligne fin 2015 devrait, à terme, être publiée dans un format numérique adapté à l'usage pratique.

Alors que la loi de Santé autorise la prescription médicale d'activités physiques dans le cadre d'affections de longue durée, le Comité national olympique et sportif (CNOSF) a récemment mis en ligne la "première ébauche" d'un dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives. Baptisé "médicosport-santé", cet ouvrage a été élaboré par la commission médicale du CNOSF en collaboration avec la Société française de médecine, de l'exercice et du sport.

Après un travail d'enrichissement et de mise en forme (case à cocher, listes déroulantes…), il aspire à offrir au prescripteur, un moyen rapide d'obtenir une sélection de sports adaptés aux caractéristiques de son patient. A terme, il sera présenté pour chaque sport sous la forme de deux fiches professionnelles ("réduite" et "complète") et d'une fiche à remettre au patient.

L'utilité de l'activité physique et sportive est officiellement reconnue par la HAS en prévention secondaire et tertiaire et par l'OMS en prévention primaire (reprise de l'activité physique chez une personne sédentaire).

Le médicosport-santé prend en compte ces trois niveaux de prévention pour chaque sport. Quatre thèmes ont été définis dans un premier temps pour ce qui concerne les préventions secondaire et tertiaire :

  • maladies cardio-vasculaires ;
  • maladies métaboliques (dont l'obésité et le diabète) ;
  • cancers ;
  • adaptation aux effets du vieillissement.

Pour chaque pathologie, sont considérés 3 niveaux de gravité qui conditionnent un protocole de pratique de l'activité sportive préconisé par l'ouvrage. Notons que côté loi de Santé, il est pour l'heure précisé que les activités physiques prescrites "sont dispensées dans des conditions prévues par [un] décret ", non encore paru mi-février 2016.

Sujet associé

Retour