Cespharm

 

Commander en ligne

   
       

Activation / Mot de passe oublié

 
 
 
 

Actualités 2016

09/02/2016 Outre-mer ou métropole : informez sur Zika !

Affiche information virus Zika - Ministère chargé de la Santé

La Martinique et la Guyane ayant récemment dépassé le seuil épidémique d'infections dues au virus Zika, Marisol Touraine exprime l'importance d'informer les populations et les voyageurs. Il est par ailleurs conseillé aux femmes enceintes de différer leurs éventuels projets de voyages dans les territoires touchés.

Que vous exerciez ou non dans les Départements français d'Amérique (DFA) actuellement touchés par le virus Zika, vous êtes en première ligne pour informer des mesures de prévention à adopter face à cet agent infectieux. En effet, nombreux sont les Français de métropole qui partiront en Outre-mer ou en Amérique latine dans les semaines et mois à venir.

Dans une récente allocution, Marisol Touraine affirme l'importance de cette information pour la prévention. Elle met également en avant la recommandation du Haut conseil de la Santé publique (HCSP) aux femmes enceintes, à qui il est conseillé de reporter leurs éventuels projets de voyages dans les territoires où circule le virus.

Pour vous permettre de diffuser les conseils qui s'imposent, aux personnes voyageant ou habitant sur place, le Cespharm met à votre disposition une affiche et un document d'information professionnelle. L'affiche s'adresse à la fois aux personnes projetant de se rendre dans un pays où circule le virus et à celles qui habitent ou rentrent de ces zones depuis moins de deux semaines, à qui elle conseille notamment :

  • d'adopter les mesures de protection individuelle contre les moustiques : les règles générales antivectorielles sont détaillées dans les pages 19 à 27 de l'avis du HCSP récemment actualisé (celui-ci intègre des tableaux synoptiques des différents types de répulsifs) ;

  • de consulter rapidement un médecin en cas de symptômes évocateurs (éruption cutanée, fébrile ou non, et au moins deux signes parmi les suivants : yeux rouges, douleurs articulaires ou musculaires).

La ministre a également annoncé l'envoi en Martinique d'équipes visant à "évaluer les besoins complémentaires à fournir aux hôpitaux et aux médecins dans ces territoires" dans le cas où l'épidémie prendrait de l'ampleur.

Le Cespharm vous propose

Sujet associé

Retour